Création des services régionaux

Le CTA interacadémique du 28 novembre avait pour objet les décrets visant à créer les services régionaux pour la région académique Auvergne Rhône-Alpes.

Ce sont 9 décrets qui ont été présentés aux CTA réunis des académies de Lyon, Clermont Ferrand et Grenoble.

Ces CTA réunis font suite aux GT qui se sont déroulés depuis la rentrée (voir notre dossier « réforme territoriale »). Voici ce qu’en a dit le Sgen-CFDT dans sa déclaration liminaire.

L’ensemble des services envisagés.

En plus, un document plus global présente l’ensemble des services régionaux et des services interacadémiques envisagés ( liste que nous mettons à jour au fur et à mesure en fin de cet article)

Les décrets de création

Chaque décret spécifie les missions et les cadres d’organisation d’un service régional ou interacadémique.

  • La délégation régionale académique à l’information et à l’orientation (DRAIO)
  • La délégation régionale académique à la formation professionnelle initiale et continue (DRAFPIC)
  • La délégation régionale académique au numérique éducatif (DRANE)
  • La délégation régionale académique aux relations européennes, internationales et à la coopération (DRAREIC)
  • La direction régionale académique de l’enseignement supérieur (DRAES)
  • La direction régionale académique de l’immobilier (DRAI)
  • La direction régionale académique des achats (DRAA)
  • Le service interacadémique de la statistique, de l’évaluation, de la prospective et de la performance (SIASEPP)
  • Le service interacadémique de la modernisation de l’action publique (SIAMAP)

Les projets de mutualisation vont bien au-delà des décrets puisqu’un service régional supplémentaire est envisagé ainsi que des services interacadémiques.

Positionnement

Comme il l’avait fait lors des groupes de travail, le Sgen-CFDT a demandé que le recteur de région sursoie à la création des services qui sont au-delà des décrets. La FSU allait également dans ce sens. Aucune modification n’a été proposée en séance. Le Sgen-CFDT a voté contre les décrets présentés. L’ensemble des organisations ayant pris part au vote ont fait de même. L’UNSA, demandant la création d’un CT interacadémique, n’a pas participé au vote.

Le vote contre étant unanime, un nouveau CTA conjoint sera réuni prochainement.