Cas contacts, quatorzaine, jour de carence…?

FAQ du ministère (mise à jour 20/09): https://www.education.gouv.fr/media/71379/download

Protection des agents publics

Une circulaire du Premier ministre, datée du 1er septembre, précise les règles de protection des agents publics: port du masque, organisation du télétravail, personnes vulnérables.

Lire l’analyse du Sgen-CFDT.

  • Mise à jour de la liste des personnels vulnérables à partir du 1er septembre.
  • Les agents vivant avec des personnes vulnérables ne pourront plus être en ASA (autorisation spéciale d’absence) au-delà du 1er septembre 2020.
  • Les personnes vulnérables doivent être soit en télétravail, soit lorsque télétravail  n’est pas possible, en ASA sur la base d’un certificat d’isolement fourni par le médecin traitant.
  • Les personnels vulnérables et les personnels vivant avec une personne vulnérable se verront proposer un masque de type 2 (il s’agit d’un masque qui filtre mieux que les masques chirurgicaux mais « moins bien » que les masques FFP2).
  • En cas de garde d’enfant, lorsque l’enfant est cas contact, ou que sa classe est fermée, l’agent bénéficie d’une ASA (donc pas de jour de carence ni de jour « enfant malade ») lorsque le télétravail n’est pas possible.

Quid des agents suspectés de Covid ou cas contacts, mais pas malades?

La circulaire du 1er septembre ne répond pas à la situation des agents avec suspicion de Covid ou cas contacts, qui doivent s’isoler et se faire tester, mais ne sont pas malades.

Le 8 septembre, la DGAFP a adressé aux organisations syndicales un « Questions-Réponses » précisant:

Lorsqu’un agent cas contact est placé – à titre préventif – en quatorzaine*, il bénéficie d’une autorisation spéciale d’absence si le télétravail n’est pas possible.

*prochainement septaine

Cette clarification tardive répond à une demande de la CFDT Fonctions Publiques: Lire le courrier adressé par la CFDT à la ministre de la Fonction Publique.

FAQ du ministère: Suspicion ou confirmation de Covid, ce qu’il faut faire.